Tesla tombe en dessous du prix auquel il est entré dans l'indice S&P 500


Bloomberg

Lucid SPAC abandonne une partie du gain géant après la confirmation du pacte

(Bloomberg) – Les actions de la société de chèques en blanc se combinant avec la start-up de véhicules électriques Lucid Motors Inc. ont plongé en début de séance après avoir confirmé la plus grande fusion SPAC qui n'avait pas encore tiré profit de l'enthousiasme des investisseurs pour les voitures à batterie. la société d'acquisition à vocation spéciale dirigée par le financier Michael Klein, a chuté de 42% dans le commerce avant commercialisation après avoir confirmé sa fusion avec Lucid. L'accord générera environ 4,4 milliards de dollars de liquidités pour le constructeur automobile de 14 ans, qui a annoncé que la production de son premier modèle serait reportée au second semestre de cette année.La chute fait suite à une hausse spectaculaire de 472% des actions depuis Bloomberg a rapporté pour la première fois le 11 janvier que Lucid et Churchill étaient en pourparlers. Lucid a évité les comparaisons avec le leader du marché Tesla Inc., mais la cotation publique à une valeur pro-forma de 24 milliards de dollars le positionne pour rivaliser pour une part de ce qui devrait devenir un marché en croissance rapide pour les véhicules électriques. Il prévoit d'utiliser les fonds nouvellement acquis pour mettre des véhicules sur le marché et agrandir son usine de Casa Grande, en Arizona. Les commerçants vendent souvent «vendre aux nouvelles» après la conclusion d'un accord de longue date. L'ampleur du déclin de Churchill était particulièrement prononcée, ce qui signifie que les investisseurs peuvent également avoir été déçus par le retard de production ou les termes de l'accord. Lucid a déclaré qu'il s'attend à avoir besoin de 600 millions de dollars de financement provisoire pour renforcer les liquidités de l'entreprise jusqu'à la conclusion de la transaction avec Churchill. La société s'attend à un flux de trésorerie disponible négatif d'environ 10 milliards de dollars jusqu'en 2024, ce qui soulève la question de savoir comment elle cherchera des fonds supplémentaires. La fusion inversée représente la plus grande injection de capital pour Lucid depuis que le Fonds d'investissement public d'Arabie saoudite a investi plus d'un milliard de dollars en 2018. L'accord comprenait un placement privé de 2,5 milliards de dollars dans des actions publiques, ou PIPE, le plus important du genre jamais enregistré pour un accord avec SPAC. Il était dirigé par PIF ainsi que par BlackRock, Fidelity Management, Franklin Templeton, Neuberger Berman, Wellington Management et Winslow Capital, selon un communiqué conjoint de Lucid et Churchill Capital. Le placement s'est vendu à 15 $ l'action – une prime de 50% à La valeur liquidative de Churchill – qui se traduit par environ 24 milliards de dollars de valeur pro-forma, ont déclaré les entreprises. La société fusionnée a une valeur de transaction de 11,8 milliards de dollars. «Je vois le SPAC comme un simple outil, un autre levier sur lequel nous pouvons accélérer notre trajectoire», a déclaré Peter Rawlinson, PDG de Lucid, dans une interview. «C'est une course technologique. Tesla comprend cela. C'est pourquoi ils sont si précieux et Lucid possède également la technologie. »La SPAC est la plus grande entreprise dirigée par Klein, un ancien banquier d'investissement de Citigroup Inc. qui a joué un rôle de premier plan dans l'orientation des investissements du Royaume d'Arabie saoudite, en tant que conseiller pour le PIF. Il a notamment conseillé sur l'offre publique initiale de Saudi Aramco.La transaction Lucid devrait se conclure au deuxième trimestre.Lucid avait précédemment annoncé que les livraisons de sa première EV, une berline de luxe appelée Air, commenceraient au deuxième trimestre. . La société a maintenant décidé de ne pas s'engager sur une date de début pour la voiture de 169000 $ à la suite de discussions avec Churchill Capital, a déclaré Rawlinson. Elle prévoit de produire à terme des versions plus abordables de l'Air et d'un SUV électrique à batterie.L'usine de Casa Grande a actuellement installé une capacité de production de 34000 unités par an, sur la base de trois quarts de travail, a déclaré Rawlinson. Lucid espère porter cette capacité à 85000 unités par an dès 2023, après des investissements supplémentaires.Lucid prévoit des livraisons de 20000 véhicules en 2022, générant un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de dollars. Il voit ses revenus passer à 5,5 milliards de dollars et 9,9 milliards de dollars en 2023 et 2024, respectivement, selon une présentation faite aux investisseurs publiée sur son site Web. La société prévoit un bénéfice positif avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement de 592 millions de dollars en 2024.Au-delà de sa capacité de fabrication, Lucid prévoit d'investir massivement dans de nouveaux produits et augmentera son effectif à 5000 au cours de la prochaine année, a déclaré Rawlinson. défiez Tesla sur le marché encore de niche des berlines EV haut de gamme. Le modèle Air a une autonomie de 517 miles sur une seule charge, basée sur les estimations de l'Environmental Protection Agency. Il peut atteindre zéro à 60 miles par heure en 2,5 secondes et a accès au réseau de chargeurs rapides DC d'Electrify America. C'est comparable avec le Model S Plaid +, qui a une portée maximale d'environ 520 miles, un temps de zéro à 60 de moins de 2 secondes et un accès au réseau national de chargeurs rapides de Tesla.Re of MuskLa capitalisation boursière de Lucid est juste une fraction de la valorisation d'environ 686 milliards de dollars de Tesla, mais pas mal pour un constructeur de véhicules électriques de luxe qui n'a pas encore livré sa première voiture. Rawlinson a déclaré à plusieurs reprises que Lucid n'est pas un concurrent direct de Tesla parce que le prix de son entreprise dépasse les acheteurs du marché de masse qu'Elon Musk aspire à atteindre, mais il y a des signes d'une rivalité naissante. dont le siège social est à seulement 16 miles de Tesla à Palo Alto – dit que son premier véhicule électrique ira la distance contre la berline Model S la plus longue portée. La nouvelle usine de Lucid est née du désert de l’Arizona aussi vite que celle de Tesla en Chine. Et l'intérêt croissant pour la startup et son PDG a attiré la colère de nul autre que Musk.Rawlinson et Musk ont ​​une histoire compliquée. Le PDG de Lucid était ingénieur en chef sur le modèle S phare de Tesla, mais Musk a minimisé son rôle dans son développement et l'a également accusé dans un tweet de quitter l'entreprise «dans l'embarras alors que les choses se compliquaient» en 2012. travaille également sur des solutions de stockage d'énergie similaires au Powerwall de Tesla. La société souhaite utiliser la même technologie de batterie dans ses voitures pour développer des batteries pour alimenter les maisons et les appareils utilitaires et a déjà des prototypes fonctionnels, a déclaré Rawlinson. (Mises à jour avec une explication de l'effondrement des stocks au quatrième paragraphe) Pour plus d'articles comme celui-ci, s'il vous plaît Rendez-nous visite sur bloomberg.com Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d'actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP


CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER CONSEILS A NOS EXPERT EN INVESTISSEMENT

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *