La liquidation boursière qui débutera lundi menace de pousser l'indice S&P 500 à la correction, rejoignant le Nasdaq


La forte baisse des actions mondiales de lundi plaçait l'indice S&P 500 sur le point de retomber en territoire de correction, défini par une baisse d'au moins 10% par rapport à un récent sommet. L'indice S&P 500 à son plus bas lundi était en baisse de plus de 2% à 3 248,15, avec une chute en dessous de 3 222,76, soit une baisse de 10% par rapport au sommet record de l'indice de référence du 2 septembre. Une baisse là-bas verrait l'indice de référence du marché élargi rejoindre l'indice composé Nasdaq, chargé de technologies, en territoire de correction, qu'il a réalisé au début du mois. La large vente à Wall Street est intervenue au milieu des inquiétudes renouvelées concernant l'accélération des cas de coronavirus en Europe et la possibilité que la région puisse faire face à de nouveaux verrouillages pour limiter la propagation de l'épidémie mondiale. D'autres facteurs pèsent également sur les actions américaines, notamment les inquiétudes concernant une lutte pour remplacer la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, qui, selon les analystes politiques, pourrait nuire aux perspectives de relance supplémentaire du coronavirus. Les Market Pulse Stories sont des informations brèves et rapides sur les actions et les marchés à mesure qu'ils évoluent. Visitez MarketWatch.com pour plus d'informations sur ces nouvelles.

Lire l'histoire complète

Derniers articles de Market Watch (voir tout)


CLIQUEZ ICI POUR DEMANDER CONSEILS A NOS EXPERT EN INVESTISSEMENT

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *